Manger bio ET local

0 Flares 0 Flares ×

Dimanche soir, l’émission Capital, sur M6, était consacrée à l’explosion des produits Bio en France et dans le monde.
Certaines choses ont été dévoilées et font plutôt froid dans le dos.
capital
Lisez la suite de l’article pour comprendre.

En effet, l’émission a montré comment les grandes surfaces réussissaient à casser les prix de ses produits en achetant des produits bio à l’étranger et notamment en Egypte.
Dans ce pays, l’industrie du bio a littéralement explosé, et les obligations légales du label AB ne sont pas respectées, sans compter les millions de mètres cubes d’eau utilisés pour faire pousser des fruits et légumes dans le désert de ce pays !
N’oublions pas également le transport, ses produits ont traversé la méditerranée pour arriver sur nos étalages.

Espérons que l’obligation d’afficher l’empreinte carbone des produits soient vite mises en place, pour éviter ce genre d’abus inacceptables.

Pour revoir l’émission, cliquez ici.
capital1

Étiquettes : , ,

5 thoughts on “Manger bio ET local”

  1. Miss Violette dit :

    J’ai aussi regardé toute l’émission et maintenant je comprend comment les supermarchés peuvent proposer des produits « bio » si peu chers !!!Je ne suis pas du tout étonnée d’apprendre cela d’ailleurs. En effet quand on voit que les fruits et légumes « bio » sont suremballés avec du plastique on peut se poser des questions sur la démarche bio… 🙂
    Après c’est un vaste débat mais je trouve ça bien malgré tout qu’il est du bio dans les supermarchés traditionnels car ça sensibilise les gens.. Mais je suis consciente que pour les supermarchés c’est plus une démarche marketing qu’autre chose !

  2. Rémy dit :

    Bonjour Violette. Tu as raison, c’est comme d’habitude du business, quelle tristesse !

  3. Martine dit :

    J’ai bien vue l’émission aussi, j’essaie de manger Bio le plus possible, le problème c’est toujours le prix, donc je suis d’accord avec votre article.
    En même temps quand je vais dans des magasins spécialisés comme La vie Claire à Aix en Provence et que les vendeurs sont super désagréables et les prix vraiment pas attractif je me dis que je ne suis pas une vache à lait ! Donc c’est vrai que les supermarchés ont des offres intéressantes…

  4. Merry dit :

    c’est là que l’on voit qu’il est très dangereux de faire l’amalgame entre le bio et l’écolo… car d’une part bio ne signifie pas durable, et que d’autre part bio n’est pas forcément synonyme de « sain » (certains produits bio comme les céréales contiennent fréquemment des mycotoxines, très nocives pour l’homme – ).
    Choisir des fruits et légumes produits par un agriculteur local et pratiquant l’agriculture durable ou raisonnée me paraît beaucoup plus sensé… le label Agriculture raisonnée existe d’ailleurs, mais est peu connu et donc peu étendu.

  5. leslie dit :

    je n’ai pas vu et je ne m’en porte pas plus mal car à lire vos commentaires je crois que ça m’aurait mise bien en colère !
    clairement bio ne veut pas dire écolo ! Nous regardons toujours les étiquettes et je pense (mais comment être sûre) qu’à part les bananes, ce que nous achetons vient de France, d’Espagne ou d’Italie. Sachant que je suis en région parisienne. Et je préfère payer plus cher un fruit ou légume qui vient de France. Sinon, je ne l’achète pas ! (genre les avocats qui viennent d’Argentine)
    je suis complètement d’accord pour consommer local, mais comment on fait en banlieue parisienne ? je ne connais aucun agriculteur bio ici … 🙁 à part moi sur mon balcon mais difficile de nourrir plus de 2 personnes ! :))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×