Protocole de Copenhague, l’après Kyoto

0 Flares 0 Flares ×

Le protocole de Kyoto, signé en Mars 1998 par près de 172 pays, est entré en vigueur en Février 2005.
Ce protocole prévoyait des actions claires et précises jusqu’en 2012 dans le but de lutter contre le réchauffement climatique en réduisant de façon importante les émissions de gaz à effets de serre.
Ce traité est connu notamment car les états unis ont refusé de le signer, ce qui a engendré une polémique importante.

Nations unies et convention du changement climatique

Nations unies et convention du changement climatique

L’objectif de cette signature était simple: réduire les émissions de gaz de 5.5% en 2012 par rapport à 1990.

Ce système se terminant en 2012, le protocole de Copenhague devrait être signé en Décembre 2009 pour traiter de l’après Kyoto (de 2013 à 2017).

Le rapport GIEC de 2007 (signé par plus de 3000 scientifiques dans le monde) est inquiétant, et demande donc encore plus d’efforts. Il indiquait notamment que le réchauffement risquait de devenir irréversible et que nous allions assister à une montée des mers de près d’1 mètre à certains endroits du globe, ce qui serait catastrophique.

Barack Obama étant tout à fait d’accord pour négocier lors de la conférence de Copenhague (après le refus de G.W Bush), ce nouveau protocole sera, nous l’espérons, encore plus suivi, efficace et surtout beaucoup plus crédible notamment aux yeux des pays émergents.

Cette conférence se doit d’être à la hauteur des attentes, de plus en plus nombreuses, des peuples au sujet de cette question cruciale de la préservation de notre environnement, rendez-vous pris le 7 Décembre 2009 !

Si vous souhaitez vous aussi montrer à votre gouvernement que cete question vous touche, signer l’appel Copenhague 2009 ici: http://www.copenhague-2009.com/

Compte à rebours avant la conférence de Copenhague:

Étiquettes : , , ,

1 thought on “Protocole de Copenhague, l’après Kyoto”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×