Pourquoi l’homme est-il si mauvais?

0 Flares 0 Flares ×

Il m’arrive de me poser cette question existentielle, qui me hante ensuite pendant plusieurs jours:
« Pourquoi l’homme est-il si mauvais, avide de sang, de pouvoir et destructeur de son environnement au sens global du terme? »

Un film difficile à regarder, mais vrai...

Nous nous considérons comme l’espèce la plus intelligente qu’il y ait sur terre, l’omniscience incarnée.
Certes, nous faisons des choses extraordinaires, comme envoyer certains de nos congénères sur la lune (avec quelques tonnes de propergol) , ou encore construire des buildings plus hauts que des falaises. C’est une certitude.

Mais dans le même temps:

  • Nous considérons les animaux comme des sous espèces, tout justes bonnes à nous tenir compagnie avant de les euthanasier, à nous permettre de manger bien plus qu’il n’en faut.
  • Nous créons des armes capables de détruire l’environnement sur plusieurs milliers de kilomètres pendant 30 ans, pour montrer  nos muscles ou créer de l’énergie pour nos IPAD, grandement utiles il est vrai !
  • Nous roulons chaque jour dans nos petites barquettes fournies au pétrole, gueulant lorsque son prix augmente. Qu’il faille forer et détruire des millions d’hectares de forêts n’est pas le problème, non ! Le problème c’est qu’on en veux à l’infini, tout de suite et pas cher, le reste, on le laisse pour les « écolos » et les « Hulots » !

La liste est si longue, que je n’aurais pas assez d’une année pour la compléter….

Quand est-ce que nous allons tous prendre la pleine mesure de nos actes?

Pourquoi ce coup de gueule? Cette vidéo probablement, que je n’ai pas pu regarder jusqu’à la fin tellement j’ai eu envie de vomir…. Âmes sensibles, s’abstenir ! (VO sous titrée disponible pour les anglophobes)

Je ne veux plus être complice de tout ceci, je ne m’en sens plus la force.
Il faut absolument qu’il se passe quelque chose, on ne peut plus continuer d’alimenter un système aussi fallacieux à tous les étages.

Je vois déjà venir certains d’entre vous, qui viendront probablement me tacler dans les commentaires.
Je ne suis pas un anti-humain, loin de là.
J’aime passionnément beaucoup d’entre eux, et certains sont bons, ou du moins font ce qu’ils peuvent pour l’être.
Mais je pense qu’à un moment, il va falloir répondre de nos actes à tous les étages, et rapidement…

Et vous? Qu’en pensez-vous?

18 commentaire(s) pour Pourquoi l’homme est-il si mauvais?

  1. avatar

    Mlle Pigut
    6 années ago
    22 mars 2011 à 10 h 07 min

    Je crois que l’être humain s’est trop différencié dans son mode de pensée et de vie du reste de l’univers…
    Je pense que nous ne sommes pas supérieurs à la nature ni aux autres animaux, nous faisons simplement partie d’un tout. Je crois que le reconnaître et reformer le lien qui nous unie aux autres êtres et à tout notre environnement nous ferait beaucoup de bien et bien sûr ferait du bien à tout ce (et tous ceux) qui nous entoure.
    Faire attention aux autres animaux ce n’est pas être anti-humaniste, c’est refuser toute discrimination, c’est ouvrir davantage ses yeux et son coeur. Nous ne sommes pas les seuls êtres vivants, nous ne sommes pas les seuls à avoir des besoins, des envies, des souffrances… le reconnaître est une chose très positive qui pousse au respect de chaque êtres (dont les êtres humains bien sûr) et chaque chose.
    Faire passer ce message et le documentaire Earthlings est une bonne idée!
    Nous pouvons tenter de refuser un système qui ne fonctionne pour le bien-être de rien ni personne dans notre vie de tous les jours! En devenant vegan (c’est à dire en refusant d’utiliser des produits animaux), en encourageant les pratiques écologiques, en réfléchissant à d’autres manières de vivre, en en parlant autour de soi… J’ai l’impression que si l’on y croit assez fort, une autre vie pleine de respect et de bonheur est possible!

  2. avatar

    Melbakokoneut
    6 années ago
    30 mars 2011 à 15 h 43 min

    Moi je suis tellement d’accord avec toi et des fois je me dis « mais qu’est ce que je ne suis pas fière d’être de cette espèce dans laquelle je ne me reconnaît pas ». Je ne peux plus voir d’animaux souffrir, bizarrement les guerres ne me touchent pas comparé à un pauvre animal si innocent abattu, comme un vulgaire truc sans intérêt.
    Tous les jours je regarde mes deux lapins, qui sont si communicants quand on s’y interesse un petit peu, et de me dire que des milliers sont abattus tous les jours pour arriver dans nos assiettes et ensuite dans nos poubelles, je trouve ça horrible. D’ailleurs je ne mange quasiment plus rien d’animal, majoritairement végétarienne.
    Je me retrouve exactement dans ce que tu dis, et c’est tellement fort parfois que ça me degoute.
    Beaucoup s’en foutent. Quand j’en parle on me regarde bête parce que je ne suis pas le troupeau. Resultat, je n’en parle plus, mise à part à mes proches plutot ouverts, mais ce qui est sûr c’est que je le transmettrai à mes enfants.
    Contrairement à Mle Pigut, je suis plutot pessimiste, car pour rattraper tout le mal qui a été fait, ça va être très long et très cher… et qui se préoccupe le plus de son porte-monnaie?! voila.
    Les stars si pétées de tunes, pourraient déjà commencer par construire de l’écologique, elles ont les moyens! c’est sûr quand on préfère rouler en Hummer pro ecolo c’est évident.

  3. avatar

    ANNIE
    6 années ago
    6 avril 2011 à 10 h 16 min

    mon commentaire va paraître « décalé » mais en fait , il ne l’est pas…
    il nous faut une bonne dose d’espoir et d’optimisme pour envisager une prise de conscience assez proche..en effet, quand on voit des individus qui sont prêts à « foutre leur femme contre un arbre » car elle ne lui a pas souhaité son anniversaire.QU’ELLE NE LUI A PAS FAIT DE CADEAU »…..(et cet individu à tenté de le faire !)………….
    cas pathologique? oui, certainement, mais combien de gens sont prêts à n’importe quoi pour obtenir CE QU’ILS VEULENT de suite et à n’importe quel prix?
    COMBIEN N’ENVISAGENT PAS UN dixième de seconde de se passer de ce qu’ils appellent « bonne bouffe (viande bien sûr) ……….

    c’est à CHACUN de NOUS de CHANGER……D’ABORD ET AVANT TOUT…..MAIS COMBIEN SONT PRÊTS A LE FAIRE?

    en ce qui me concerne, j’ai franchi l’étape « sans viande » car je ne peux plus en avaler un seul morceau…….j’aime les animaux mais LIBRES…….la nature…et j’essaie d’évoluer dans le bon sens

  4. avatar

    Cindy
    6 années ago
    7 avril 2011 à 22 h 30 min

    Je ne pense pas que l’homme soit mauvais. Il vie dans l’erreur depuis des générations. Il a intégré des croyances comme par exemple la croyance d’être supérieur aux autres espèces, la croyance d’être séparé. C’est parce que nous nous voyons comme des êtres séparés et déconnectés de la nature que nous agissons de façon irresponsable. En prenant conscience de nos croyances, nous pouvons les modifier. Nous pouvons donc agir pour créer un futur plus écologique et équitable.

  5. avatar

    Lulu
    6 années ago
    8 mai 2011 à 19 h 25 min

    Et oui, nous en sommes encore à l’ère industrielle. Nous avons tout industrialisé, notre alimentation comme le reste. La consommation est devenue le modèle de développement dominant, avec la réussite personnelle comme modèle social. Alors la nature est devenue selon les cas un simple paysage ou une matière première. Il faut souhaiter que nous passions rapidement à l’ère de l’écologie et de l’équilibre.

  6. avatar

    belkacem
    6 années ago
    28 juin 2011 à 15 h 34 min

    c’est l’environnement social qui a fait de l’homme un étre mauvais

  7. avatar

    père fouras
    5 années ago
    28 juin 2012 à 15 h 18 min

    Bonjour. Votre point de vue est très intéressant et j’aimerais en savoir davantage. Je suis en effet quelqu’un de droite et je considère que l’homme est mauvais par nature, qu’il a besoin de la société et des élites pour s’élever et dépasser son animalité. Je considère donc que les élites ont également le rôle d’aménager l’espace naturel pour faire propérer l’humanité et le bien-être Mon point de vue est traditionnellement opposés à celui socialiste selon lequel l’homme est bon par essence et est aliéné par la société qui l’obligerai à devenir mauvais pour monter dans l’échelle sociale.

    Je me suis donc toujours demandé pourquoi les écologistes comme vous qui considèrent que l’homme doit « marcher sur la pointe des pieds » se retrouvent-ils plus dans les idées de la gauche? Quand on regarde l’histoire on voit bien pourtant que le socialisme extrême conduit à la destruction de la nature puisque l’homme est tout puissant et ne peut pas faire d’erreur ( Marx se fichait de la nature)

    ma seconde question concerne votre rapport à la religion. Comment percevez-vous la morale judéo-chrétienne de la genèse selon laquelle l’homme est au centre de la création et est aménageur du cadre de vie. La plupart des écologistes sont en effet violemment anticléricaux mais il se trouve que pour moi la bible est le fondement de l’écologie.

    Vous pouvez me répondre ici ou par mail?

    bien à vous

  8. avatar

    Rémy
    5 années ago
    28 juin 2012 à 15 h 22 min

    Bonjour père fouras (ça fait bizarre…),
    j’ai en effet une sensibilité un peu plus à gauche qu’à droite, mais pas sur tous les sujets, on ne peut donc pas me caser d’un côté ou de l’autre réellement.

    En ce qui concerne la religion, je suis contre toute forme de religion. La bible, comme les autres livres dits sacrés, n’a aucune valeur spirituelle pour moi.

  9. avatar

    Backache
    5 années ago
    3 juillet 2012 à 23 h 38 min

    La vidéo est difficile à regarder, sans pour autant être surprenante. Je reconnais bien le degré de méchanceté que l’être humain peut atteindre.
    Selon moi, l’homme peut-être aussi mauvais parce qu’il a la liberté de choix, ni plus ni moins. L’homme peut choisir entre faire le bien autour de lui ou faire le mal, et plus sa connaissance augmente, plus ce choix implique des conséquences.

  10. avatar

    stephan
    4 années ago
    6 janvier 2014 à 0 h 23 min

    Beaucoup de sentiments poussent les hommes à être mauvais, la jalousie, l’envie et convoitise, le manque d’amour du sexe, l’être humain est rempli d’impureté et le contexte sociale favorise sa haine de l’autre et alimente son estime de soi… Il a imposé sa loi sur terre et la nature va un jour le rappeler à l’ordre car né de la poussière il retournera à la poussière. Sans doute que l’homme est trop vaniteux, fier de lui, son égo centrisme le pousse dans une faille sans précédent et il se met rarement en question. Le jour ou la nature (une catastrophe naturelle), le fera disparaitre de ce monde, je serais ravi, car j’ai honte d’appartenir à une race soi disant supérieur qui ne sait faire que le mal (bien souvent avoué!!!!)! Je suis un être sensible et conscient et lorsque je vois la violence physique et psychologique, les injustices, les viols, la torture… je ressens une froideur dans le dos et me pose des questions. De plus, si l’homme si comporte comme un fauve avec son semblable, pourquoi laisserait t’il les animaux sans douleur, voyez tout se commerce de la viande qui rapporte des milliards de dollars. Maintenant, l’homme vit dans un changement, il voit que ses progrès matériels ne le rendent pas heureux, et c’est cela le drame, tant que l’homme ne connaitra pas le bonheur dans l’esprit et les émotions, il sera toujours malade et fera et causera de la douleur aux autres. Alors voila, j’attend que madame la nature fasse un nettoyage complet car c’est plus qu’urgent, du haut du ciel on entends les cri des êtres vivants, mais des cris de douleurs… seule, elle à le pouvoir de remettre l’homme à sa place!

  11. avatar

    GINA
    3 années ago
    9 mars 2014 à 20 h 33 min

    Comment répondre à cette question  » L’homme est-il mauvais »..

    Nous n’avons qu’à malheureusement écouter les actualités tous les jours, voir autour de nous la baisse de sentiments des êtres humains, l’égo qui prend le dessus et le Mal qui prend petit à petit la place dans ce bas monde. A chaque fois que je jette un oeil humide sur ce bas monde mes yeux se tournent vers le ciel et je me dis « Quand est ce que toutes ces choses infâmes cesseront-ils?? » malheureusement je ne vois que l’extinction de la race humaine… Regardons ce que nous avons fais de notre planète ?? Regardons ce qu’on fait à nos animaux?? Regardons ce que nous avons fait à notre nature?? et que laissons nous à nos enfants????? La société industrielle n’a fait qu’empirer les choses même si selon moi l’homme est mauvais de nature et le restera jusqu’à la race ne s’éteigne.. C’est comme ça rien ne changera il ne reste plus qu’à espérer d’un monde meilleur dans une autre vie.. Mais ça malheureusement on ne le sera pas de notre vivant… Toutes formes et sortes de violences doivent cesser, le monde tourne à l’envers et nous restons des spectateurs de ce qu’ils nous arrivent… Si chacun de nous deviendrait Acteur et participerait activement à empêcher tout ça je pense que ça irait un peu mieux… Je pense que tout était écrit et malheureusement la race humaine est en train de fâner et l’humanité court à sa perte.. Tout cela me rend bien triste

  12. avatar

    Patrick
    3 années ago
    27 juin 2014 à 16 h 29 min

    Bonjour,

    Perso, je pense que je suis plus radical que vous, pour moi, l’homme est une aberration de la nature, une erreur que malheureusement celle-ci n’a plus les moyens d’enrayer, je pense qu’il reste un tout petit nombre d’individus qui valent la peine d’être sauvés, pour la grande majorité des autres, il faut impérativement qu’ils disparaissent car ils condamnent notre belle Terre à une mort rapide et sans retour possible. J’ai toujours profondément aimé la nature, je pense que c’est du à mes nombreuses vacances d’été dans ma jeunesse passées auprès d’elle. Le fait de voir tous les jours sur arte des documentaires, certes fort beaux mais toujours empreints de disparitions d’espèces et autres catastrophes à plus ou moins long terme me rendent triste et surtout me donne un sentiment profond d’impuissance face à l’agonie de ma mère, ma Terre.
    Dès fois, je rêve presque qu’une espèce extraterrestre descende sur terre et nous extermine et asservisse les survivants comme nous le faisons depuis des lustres avec nos animaux ou alors que ce soit les singes qui deviennent plus intelligents et nous dominent comme dans un certain film.

  13. avatar

    Mika
    2 années ago
    18 mars 2015 à 3 h 44 min

    Bonjour, bien que cette discution date de l’an passé, je souhaite faire part de mon avis qui est qu’il est temps d’arrêter de continuer à répandre ce mensonge selon quoi l’homme est mauvais !

    Nous sommes 7 milliards d’êtres humains, si l’être humain est mauvais alors y’a bien longtemps que cette pauvre planète ne serait plus !

    Ce n’est pas parcequ’on est dirigé par des fous aux quatres coins du globe et éventuellement d’autres fous prêts à prendre la relève que l’homme est mauvais.

    L’homme a aussi inventer la greffe, l’ecmo, découvert les vertues du miel, l’homme est capable de mourir d’amour, il existe des milliers de personnes qui passent leur vie pour les autres quitte à mettre de côté la leur.

    Certains hommes ne sont plus humains, et malheureusement notre planète est devenue en certains endroits une déchetterie à ciel ouvert ! Mais ce n’est pas l’homme le fautif mais une minuscule poignée de cinglés dont l’être humain a bêtement accèpté l’idée qu’il fallait avoir un chef et ses sbires pour former une société !

  14. avatar

    lievin
    2 années ago
    8 juin 2015 à 13 h 00 min

    nous en sommes encore au stade primaire de notre évolution…ou encore nous avons pris une mauvaise voie mais cela remonterait à quand ? parfois je pense que nous avons quand même les racines du mal en nous et parfois non, çà serait une question d’éducation dès l’enfance, la société pourrait inculquer un autre mode de pensée et de fonctionnement que nous en grandirions…exemple : l’écologie en respectant notre monde, respect des autres vies comme étant égales à nous et nous faisant partie d’un tout et non en tant qu’êtres distincts des autres ! plus de compétition dès l’enfance inculquée à l’école mais le partage du savoir et chacun compétent dans son domaine selon ses compétences etc. supprimer l’habitat individuel tel que nous le connaissons…mais un habitat intégré dans la nature respectée…et bien d’autres choses…serions nous encore mauvais ? sans doute quelques uns se distingueraient il faudrait alors les juguler immédiatement…sans prisons ou punition …

  15. avatar

    Claude
    2 années ago
    13 novembre 2015 à 1 h 43 min

    Merci pour votre article et je voudrais apporter un commentaire. Nous croyons tous, qu’il existe des gens mauvais en ce monde et nous croyons tous, que nous sommes de bonnes personnes ! Pouvons-nous observer que nous faisons de notre mieux et que chaque personne fait de son mieux, compte tenue du modèle de monde qu’il se fait dans sa réalité ?

    Est-ce possible que l’absence de choix nous pousse à réagir sans amour, à réagir par la peur sans s’en rendre compte ? En fait, ceux qui font du tort aux autres, y compris nos propres gouvernements et religions, en passant, croient à tort que c’est l’unique moyen d’avoir ce qu’ils veulent. Pourquoi ne voyons-nous pas que les besoins sont l’absence de choix tandis que les références offrent des choix, des nouvelles possibilités de création et de comportements afin d’obtenir ce que l’on veut ?

    Qu’en pensez-vous ?

  16. avatar

    la vie est belle quand on se rend compte que la mort nous aime
    2 années ago
    8 décembre 2015 à 12 h 40 min

    Ce que je vais dire pourrait être interprété comme de la folie imaginaire mais je pense que c’est la SEULE solution pour que l’homme change radicalement.. Une invasion zombie et oui je suis sérieux, le solanum serait un très bon moyen d’y parvenir.
    Avec une tel invasion l’homme se rendrait compte que l’argent n’est qu’un bout de papier ou coton, il serait obligé de vivre en société parmi des personnes d’origine de culture et d’ancien compte en banque diffèrent et surtout il ne serait plus en haut de la chaine alimentaire.

    Certain dirons que beaucoup d’Innocent mourront mais n’es ce pas déjà le cas..

    Bien sur pour que ce virus ce propage il faudrait qu’une personne fasse soit une erreur de manip ou un sabotage a grande échelle mais il y a déjà eu des cas en Afrique pour le plus récent si je ne me trompe pas(sûrement un test) peu être qu’un jour un test sera de nouveau fait suivis d’une perte de contrôle..

    Seul les fou comme moi l’espère et je suis fière d’être fou

  17. avatar

    François
    1 année ago
    18 juillet 2016 à 0 h 48 min

    Bonjour,

    Attention, c’est un peu long.

    Nous sommes un peu plus de 7 milliards d’humains en effet mais il y a cent ans à peine, nous n’en étions qu’un peu plus d’un milliard, or, l’Homo-Sapiens que nous sommes, existerait depuis 200 000 ans environ (et les homnidés, nos prédécesseurs depuis 7 millions d’années), autant dire que le grossissement de la population est aujourd’hui exponentiel et incontrôlable, et ce depuis la révolution industrielle. Au Moyen-âge, les humains étaient bien moins nombreux sur Terre (moins de 500 millions) et avec le peu de moyens de destruction massive qu’ils avaient, ils ne pouvaient pas engendrer le même mal qu’aujourd’hui. Et pourtant, la période a laissé des traces malgré tout. Qui n’a pas en tête les scènes de torture moyenâgeuse ?
    Jusqu’il y a peu, les scientifiques voyaient une stabilisation de la population d’ici à 2050, autour de 10 milliards. Mais ce n’est là qu’une estimation. En sera-t-il ainsi ?
    Bref, plus on sera de fous, moins on rira pourrait-on se dire. Les besoins de chaque humain sont immenses dans nos sociétés modernes, pas seulement en Occident ; la Chine, la Russie et l’Inde ont un impact majeur sur le réchauffement climatique, et une bonne majorité d’entre nous malheureusement consomme sans se poser les vraies questions sur les conséquences de cet impact.

    L’homme a inventé la greffe (dixit Mika), soit. Mais parallèlement, l’homme tue des milliards d’animaux tous les ans dans les abattoirs, pour ses propres besoins et sa consommation excessive (avec tout le gaspillage qui en résulte), torture des être sensibles dans des laboratoires à faire et refaire et refaire encore des expériences qui ne servent à rien car elles ont déjà été prouvées, massacre des espèces pourtant protégées, chasse pour le plaisir, s’amuse à mettre sa vie en danger dans des arènes, en prenant bien le soin de tuer le taureau malgré tout car celui-ci ne doit jamais sortir vainqueur, et la liste est longue. Earthling met en image ce que la société cache honteusement.
    Le principe même de la greffe et plus généralement de l’avancée médicale sont évidemment merveilleux pour l’humanité, au sein d’un pays démocratique où les gens se respectent et ne s’entre-tuent pas. Mais qu’en est-il des pays en guerre, pourtant civilisés ; je pense à la Syrie, riche d’histoire et de culture.
    Une forme d’horreur s’installe aujourd’hui, même dans nos propres démocraties et fait tomber des innocents : l’attentat de Nice ce 14 juillet, les attentats de Bruxelles et de Paris, celui d’Orlando. Comment juger encore cette progression ? Pire même, la France investit dans la recherche contre le cancer et diverses maladies, mais vend des armes au Moyen-Orient, ces mêmes armes qui tueront des enfants ici et là. Où est la logique, y a-t-il une morale ?
    Les guerres à travers le monde tâchent la notion même d’humanité. J’entends parfois des anciens me dire : « c’était la guerre, on n’y pouvait rien, l’horreur faisait partie du quotidien » … Comme si dans ces périodes d’horreur, tout était soudainement autorisé, toléré. Pire même : « une bonne guerre, et l’économie repart »… Cette fichue économie qui se fout de toute vie humaine, animale ou végétale et qui doit perdurer, malgré tout.
    J’avoue me poser de nombreuses questions tous les jours sur ma nature humaine et ma place d’humain sur cette Terre, et particulièrement depuis quelques temps. Le monde a-t-il à ce point changé tout récemment ? La France est actuellement touchée de plein fouet sur son sol par la folie islamiste. Ces humains barbares d’un autre âge viennent remuer la poussière d’une société (la nôtre) qui se cherche, se trouve un peu parfois mais se perd bien souvent dans une consommation excessive et des loisirs futiles. Ces barbares ne sont pourtant que de tristes pantins qui utilisent le language de la folie pour répandre le mal. Ils n’ont aucun avenir, ne laisseront aucune trace dans l’histoire, mais perdront en revanche leur âme en chemin, sans en avoir pris conscience. Ils font cependant partie de notre espèce commune, Homo-Sapiens, qui se croit toute puissante sur Terre, qu’ils le veuillent ou non. Ils ne sont pas meilleurs que les soit-disant ennemis qu’ils combattent, ils sont bien pire, car ils ôtent sciemment la vie des membres de leur propre espèce, au nom d’une idéologie extrême et stupide (pléonasme) qui s’éteindra demain.
    Du gâchis donc, beaucoup de mal pour rien.

    Concernant les religions monothéistes, je suis convaincu qu’elles font du bien aux hommes et donnent de l’espoir en la vie, si tant est qu’elles soient pratiquées convenablement et dans le respect de chacun. La majorité des fidèles des trois religions est inscrite dans une humanité vraie et un principe d’altruisme et d’empathie. Le bouddhisme quant à lui est très généralement positif envers l’autre : l’autre, l’humain, l’autre, l’animal et l’autre, le végétal. Sans oublier le cosmique. L’hindouisme et autres courants vont à peu près dans le même sens.
    Les sociétés modernes devenues majoritairement agnostiques laissent une porte ouverte à une puissance, respectant ainsi le principe même de vie. L’athéisme compte aussi de nombreux « croyants » en la vie, à défaut de Dieu et défendent bien souvent une liberté à laquelle chacun à droit. Ce résumé pour dire que chacun au fond peut vivre en respectant l’autre, quelles que soient ses différences.

    Je suis moi-même croyant, héritier d’un patrimoine chrétien et d’une branche protestante luthérienne. J’ai grandi dans le respect des religions, des hommes et des femmes, d’une parité dont on ne devrait même plus parler, du respect de l’innocence de l’enfance, de celui de l’animal et de la nature. Je fais partie d’un tout, je suis une poussière dans l’univers qui m’entoure, grandissant avec l’âge et tourné vers l’écologie comme un bien élémentaire pour notre Terre. Quelques passages de l’Ancien Testament m’ont parfois interrogé, voir choqué. Je n’ai par exemple jamais supporté les scènes ou les récits de sacrifices d’animaux, d’un Dieu coléreux qui ferait volontairement douter l’homme en le faisant trembler au passage. Pour autant, je ne me suis pas détourné de la Bible, car au-delà de ces passages bruts et complexes, j’en trouvais d’autres, clairvoyants, porteurs d’espoir et tellement lumineux, qui me remplissaient d’une joie très subtile. J’ai surtout écouté mon cœur. J’ai depuis toujours senti une lueur intime qui me réchauffait et éclairait mes actes. Ce qui ne veut pas dire que je ne fais pas d’erreur, mais chaque erreur me fait avancer et améliore mes jugements. Les Écritures sont remplies de mots très simples qu’il faut lire et relire, en prenant soin de s’ouvrir à leur sens véritable. Le Nouveau Testament et les paroles du Christ dans les quatre Évangiles, puis celles des apôtres m’ont définitivement réconcilié avec mon appartenance à cette grande famille humaine.
    Quelle que soit ta religion, ta croyance, tes multi-croyances ou ton athéisme affirmé, je me sens proche de toi et connecté à toi, l’humain. Même si les évènements vécus dans ma vie me font parfois douter de la beauté de ta nature et de ce que tu peux au fond vraiment offrir de bon si tu t’en donnes la peine, je reste tourné vers l’espoir qu’un jour, le travail commun d’hommes et de femmes de paix et de réconciliation viendra nourrir un avenir ensoleillé et dépollué.

    Nous ne sommes que de passage sur cette planète de vie. Mais ce court instant d’éternité doit être orienté vers des actes et des choix positifs qui ne nient pas la vie mais la sublime et la défende au contraire, avec un seul mot d’ordre, l’espérance.

  18. avatar

    Laurent
    7 mois ago
    21 décembre 2016 à 13 h 09 min

    Bonjour a tous . Je pense pour ma part que l’etre humain est le seul nuisible reel sur la planete,il le prouve au quotidien dans la vie de tous les jours,depuis des siecles.le fait d’avoir voulu vivre en societé hyper organisée est sa plus grosse erreur.il est orgueilleux,par nature,pretentieux,avide de domination de tout etre vivant et meme de son semblable,il tue pour rien ,par vice,il torture,il fait naitre(elevage) pour mieux tuer apres et en masse.quel depravé.quelle race de merde,j’ai honte d’en faire parti.son ambition le menera a sa perte.vivement que la nature reprenne ses droits et que je sois encore vivant pour pouvoir me regaler du declin de ce parasite .

Laisser votre commentaire ici

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×