Comment avoir une bonne isolation aujourd’hui ?

0 Flares 0 Flares ×

Les particuliers sont de plus en plus nombreux à se tourner vers l’isolation écologique. Soucieux d’apporter leur soutien à la protection de l’environnement, ils sont nombreux aujourd’hui à choisir des isolants qui ont un faible impact environnemental pour leur habitation. Au vu de cet engouement des particuliers pour des matériels isolants sains, les fabricants proposent actuellement une large gamme de produits qui présente l’avantage de ne pas dégrader la qualité de l’air, d’être respectueux de l’environnement, mais qui garde toutefois toutes leurs performances.

Qu’est-ce que l’isolation écologique ?

On dit qu’une isolation est écologique lorsque les matériaux utilisés à cet effet sont entièrement naturels et issus de fibres animales, végétales ou de matières renouvelables. Certes, elle est souvent plus chère que l’isolation traditionnelle, mais elle présente des avantages plus intéressants. De plus, c’est le meilleur moyen de disposer d’une isolation performante et de réduire sa consommation d’énergie tout en apportant sa contribution à la protection de l’environnement.

Isolation écologique : les principaux matériaux

Les isolants écologiques sont proposés actuellement pour tous les besoins et tous les gouts. Par rapport aux matériaux conventionnels, les produits naturels proposent de plus grands avantages. En effet, ils répondent aux préoccupations environnementales tout en ayant les performances attendues pour des matériaux d’isolation efficace. Voici un petit tour d’horizon des isolants écologiques les plus intéressants.

Le chanvre

chanvre
Le chanvre est un matériau écologique que l’on retrouve sous diverses formes, que ce soit en rouleaux, en panneaux ou en granulats. Ce matériaux s’adapte aisément à l’isolation de la toiture et des murs et permet de disposer d’un bon niveau de qualité d’isolation de la maison, tant sur le plan thermique et phonique. Par ailleurs, la laine de chanvre se pose comme une répulsive efficace contre les rongeurs. En clair, elle est biodégradable et laisse respirer les murs tout en les protégeant des moisissures et de l’humidité. Sa pose est aisée et son utilisation permet aux occupants de la maison de profiter d’un confort optimal en toute saison.

Le liège

liege
Le liège est certainement l’un des isolants les plus écologiques que l’on retrouve actuellement sur le marché, mais c’est aussi le plus cher, du fait de ses hautes qualités d’isolant phonique et thermique. Proposé sous forme de plaques, de panneaux ou de granulats, il est parfait pour l’isolation des toitures et des greniers, l’isolation acoustique et thermique des planchers, l’isolation thermique et acoustique des murs extérieurs et intérieurs et ce, que ce soit dans le cadre d’une construction ou d’une rénovation. Il se pose aisément puisque se veut résolument léger et affiche une bonne résistance contre le feu, les champignons et les moisissures, les insectes et les rongeurs, mais aussi contre les intempéries.

Le lin

lin
Le lin se veut moins cher que le chanvre, mais il promet les mêmes performances. Disponible sous forme de rouleaux et de panneaux, le lin est un excellent isolant thermique qui s’adapte à tous les types de surfaces comme les cloisons, les planchers ou la toiture. Ce matériau écologique est entièrement recyclable et présente une bonne résistance mécanique, ce qui fait qu’elle peut être utilisée pendant des années sans qu’elle ne se détériore. De plus, elle est facile à poser et il peut être utilisé comme régulateur d’humidité puisqu’il a la capacité de restituer l’humidité qu’il a absorbée.

La laine de mouton

laine-de-mouton
La laine de mouton est parfaite si l’on souhaite profiter d’une bonne isolation thermique. Elle est proposée en vrac, en rouleaux ou en panneaux semi-rigides et s’adaptent à toutes les surfaces (les combles perdus, les murs, les rampants, les sous-planchers, le plafond) et même les irrégulières. Son coût est relativement intéressant par rapport au chanvre et au lin et il promet également de nombreux avantages non négligeables. Cet isolant écologique affiche une bonne résistance au feu et peut absorber de l’eau sans que cela n’altère ses performances. Elle est légère, ce qui rend sa pose et contrairement aux idées reçues, la laine de mouton résiste aux rongeurs.

La ouate de cellulose

ouate-de-cellulose
Tout aussi efficace que la laine minérale, la ouate de cellulose est un matériau écologique qui est de plus en plus utilisé dans l’isolation écologique. Issue du recyclage de papier, elle présente de belles capacités isolantes, que ce soit sur le plan acoustique ou thermique et s’adaptent à tous les projets, que ce soit pour l’isolation des toitures, des planchers ou des murs creux. Proposée sous forme de plaques, de flocons et de panneaux isolants semi-rigide, la ouate de cellulose permet de disposer d’une excellente isolation thermique optimale en hiver et en été.
Parmi les autres matériaux à retenir, l’on notera la fibre de bois, la perlite, les panneaux de roseaux ou encore le textile recyclé. Chacun de ces matériaux propose de nombreux avantages, dont celui d’être un matériau entièrement écologique et recyclable. D’ailleurs, l’isolation écologique est désormais possible avec le recours à ces matériaux de haute qualité qui sont à la fois performants et respectueux de l’environnement.

Laisser votre commentaire ici

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×