Vérité sur le vin biologique

0 Flares 0 Flares ×

Dans un article précédent, David Cobbold (expert dégustateur chez Eccevino, un guide pour vous aider dans l’achat de votre vin) nous avait annoncé clairement que le vin biologique n’existait pas, ce qui paraissait assez provocateur mais pourtant tout à fait exact !
logo-ab

L’information est d’ailleurs confirmée par Michel Issaly (président des Vignerons indépendants de France.), qui annonce ceci dans le monde.fr.
Il a souhaité expliqué trois choses:
La première est que le vin biologique n’existe pas ! Seuls les vins issus de raisins biologiques existent. Et cela n’est pas du tout la même chose ! S’il est incontestable que la culture du raisin selon les principes de l’agriculture biologique constitue une étape fondamentale, la manière de travailler cette matière à la cuve l’est tout autant. Et si la matière rentrée à la cave est biologique, le vin à la sortie de la cuve ne l’est pas forcément.

– La deuxième est que sur un projet en pleine négociation, la France ne doit pas renoncer à exiger de l’Europe un cahier des charges des vins biologiques cohérent. Un vin biologique, c’est le respect de la biodiversité dans sa vigne, le refus ou la limitation de certains intrants, et c’est à la cuve la préservation des matières vivantes contenues dans le raisin (les levures indigènes, les bactéries…). Pour protéger les plus grosses structures qui vinifient en masse des raisins achetés, l’Europe, avec la bénédiction de la France, s’apprête à autoriser des pratiques industrielles destructrices du vivant. Chauffer un vin à 65° ne constitue pas une pratique honteuse en soi, mais résolument incompatible avec l’esprit et la lettre d’un vin biologique. La visée est d’autant plus contestable qu’elle a comme unique motif de faciliter la captation par l’industrie de ce segment en pleine expansion, au détriment notamment des vignerons indépendants.

– La troisième vise à dire que le vin biologique participe d’une démarche remarquable qui a naturellement toute sa place sur nos tables. Il serait pour autant tout à fait faux de partir de ce constat incontestable pour discréditer les vins non biologiques ou dits « conventionnels ». Beaucoup de vignerons indépendants ne souhaitent pas s’engager dans cette voie, et je peux vous assurer qu’ils sont, au regard de leur rapport à la nature, de leurs terroirs, de la qualité de leur vin, des hommes et des femmes absolument remarquables.

Les consommateurs, les citoyens et les vignerons indépendants partout en France avons des valeurs communes à porter. Nous leur devons la vérité et nous souhaitons leur soutien

Étiquettes : , , ,

3 thoughts on “Vérité sur le vin biologique”

  1. TheCélinette dit :

    Très intéressant l’article car j’avoue que je pensais que le cahier des charges exigeaient des conditions particulières de vinification.

    J’achète mon vin, chez un vrai caviste c’est à dire une personne qui va dans les exploitations et qui justement choisis ses vins en fonction du mode de fabrication du coup, je me remets entre les mains de ce spécialiste (et amoureux de son travail).

    Je suis par exemple habituée à consommer du champagne zéro dosage. Maintenant boire du champagne souffré ça devient quasiment impossible pour moi … et c’est tant mieux

  2. Geoffroy dit :

    Comme TheCélinette, je fais confiance à plusieurs cavistes que je connais, mais aussi des restaurateurs qui ont l’amour et la connaissance du produit. Pourtant acheteur de bio (notamment alimentaire), j’avoue que pour le vin, je ne suis pas encore conquis… D’ailleurs cette labelisation est ambigue, comme il est dit dans l’article… Bref pour le vin, le logo AB n’est pas un critère d’achat.

    Geoffroy de http://www.objet-publicitaire-ecologique.com

  3. Tout à fait exact, la charte des vins bio n’existe pas parce que nous n’avons pas été foutus au niveau de l’Europe de nous mettre d’accord.
    Du coup partant de raisins bio, il est effectivement possible de faire tout et n’importe quoi sous le qualificatif de vins bio.
    c’est pourquoi il est tellement intéressant d’être attentif à ce que propose la bio dynamie.
    C’est certainement là que l’on trouvera le plus grand respect de la globalité d’une approche vignerone.
    C’est tellement vrai que vous découvrirez avec surprise que certains grands crus sont depuis plusieurs lurettes en bio dynamie sans jamais avoir souhaité communiquer sur ce point.
    La bio dynamie c’est pour moi la véritable approche de la vigne et du vin par le vigneron.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×