L’écologie de soi (article invité)

6 Flares 6 Flares ×

Je suis heureux aujourd’hui de publier un article que m’a envoyé Christophe Peiffer, que j’ai rencontré récemment.
N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire et à visiter son site dédié au coaching professionnel.
Quelques réflexions intéressantes sur l’analogie entre l’écologie de la nature et l’écologie de soi.
Si vous aussi vous souhaitez publier un article invité sur le blog, envoyez-le ici: remybigot_at_gmail.com

Voici l’article en question:
L’écologie de soi peut se penser comme l’écologie de la nature.
Quelques pistes:

Vous triez vos déchets? Bravo!
Et en même temps, vous arrive-t-il de trier ce qui est bon pour vous de ce qui ne l’est pas?

Vous roulez au bioéthanol? Magnifique!
Et vous, quel est le type de carburant qui vous fait avancer au quotidien? Quelles sont vos facteurs de motivation?

Vous êtes un adepte des énergies renouvelables? Parfait!
Et vous, comment renouvelez-vous votre énergie? Que mettez-vous en place pour vous ressourcer au quotidien?

Vous ne gaspillez pas l’or bleu (l’eau) si précieux et qui risque de nous manquer à l’avenir? Super!
Et vous, dans quelle mesure faites-vous attention à ne pas gaspiller votre temps et votre énergie à des tâches ou des situations qui vous polluent?

Vous éteignez complètements vos appareils électriques? Félicitation!
Et pour vous, à quel moment vous mettez-vous VRAIMENT sur « off » et ne restez plus en état de veille permanente?(smartphones, mails, journée de 25 heures, etc…)

Vous récoltez les eaux de pluie dans un récipient pour arroser vos plantes et fleurs? Excellent!
Et si ce récipient c’était vous, de quoi le rempliriez-vous? Que faites-vous alors pour cultiver votre jardin intérieur, le chérir et le voir s’épanouir au fur et à mesure des saisons?

Tout comme les petits gestes quotidiens pour protéger sa planète sont des habitudes à prendre (et pas toujours faciles et réflexes je le concède), l’écologie de soi est aussi une question d’habitudes à adopter pour préserver ce qui est tout aussi irremplaçable que la terre: notre vie.

4 commentaire(s) pour L’écologie de soi (article invité)

  1. avatar

    Louvero
    4 années ago
    20 septembre 2010 à 10 h 34 min

    très très bon sujet !!! j’essaye de vivre ainsi et même si ce n’est pas toujours facile, je m’accroche :-))) Faire un effort pour soi c’est gagner en estime de soi et c’est mieux vivre avec les autres : en fait il faut devenir soi, ce n’est pas gagné d’avance (même si certains disent que tout est écrit d’avance hahaha )! belle journée !!!

  2. avatar

    Jérôme
    3 années ago
    26 octobre 2010 à 4 h 10 min

    Je n’avais jamais réfléchi de cette manière, étudiant pourtant dans le domaine du développement durable. C’est une très bonne façon de penser, car adopter ce genre de réflexion sur soi permet d’avoir plus facilement cette réflexion dans le monde qui nous entoure.

  3. avatar

    ahlem
    3 années ago
    30 octobre 2010 à 12 h 36 min

    bonjour,
    je suis en 1ére année architecture et j’ai un projet sur le thème de l’écologie, tout ce qui est bio et le bien être.. dans mon projet j’ai fais 2 parcours de santé et j’ai un espace circulaire il est entouré de panneaux photovoltaïque et au dessus de cet espace il y’a un fleuve qui fournit de l’énergie.. mon problème c’est que , j’ai beaucoup d’énergie je ne sais pas en quoi l’utiliser en fait j’ai besoin d’un truc qui en même temps , a besoin de cette énergie , il va la consommé mais dans un bon but qui sera bio, ne pollue pas l’environnement, écologique..
    svp si vous avez une idée dans ce sens , un lien qui pourra m’aider n’hesitez pas !
    merci d’avance.

  4. avatar

    Lait de Jument
    3 années ago
    6 novembre 2010 à 9 h 32 min

    Bonjour
    On ne peut plus d’accord avec cet article.
    Il souligne bien des points, disons, contradictoires, entre les démarches individuelles et collectives et amène à une réflexion de fond que je partage. En deux mots le succès et la réussite de démarches collectives ne peut fonctionner qu’avec, au préalable ( c’est primordiale ), une analyse et harmonisation de son comportement individuel.
    Cordialement.

Laisser votre commentaire ici

6 Flares Twitter 5 Facebook 1 6 Flares ×