L’interactivité au service de l’écologie

0 Flares 0 Flares ×

Si la tendance écologique commence à investir tous les domaines – politique, économique, sociologique, cinématographique – elle trouve nettement sa place sur la Toile, via les serious gaming.
Explication dans la suite.

Ces « jeux en ligne éducatifs » sont désormais le support privilégié de grandes causes telles que la prise de conscience collective. Là où certains s’obstinent à générer un sentiment de culpabilité chez le grand public quant à son rôle majeur dans la détérioration de notre planète, d’autres profitent du succès des jeux interactifs pour véhiculer un véritable message éducatif : chacun peut contribuer à changer les choses.
Pléthores d’exemples commencent à voir le jour sur Internet. Voici une petite sélection des plus pertinents, qui, à mon sens, auraient tout intérêt à être viralisés :

Haya
– Haya : réalisé par le studio de design interactif Kaïlis, Haya est un jeu original et poétique mettant en avant la gestion des ressources en eau et en énergie. Le joueur doit aider une caravane de nomades atypique à traverser le désert tout en déjouant ses pièges.

le jeu Ademe : à destination des plus jeunes, ce jeu met en scène la vie quotidienne d’un enfant, depuis son réveil jusqu’à son trajet à l’école. Le but est d’apprendre les bons gestes économiseurs d’énergie.

Honoloko : davantage ciblé écotourisme, ce jeu renvoie au concept du ? voyager mieux, voyager propre ?. Ici, le joueur doit créer le séjour touristique d’un personnage et lui faire choisir des activités et des produits de consommation biologiquement éthiques.

Clim’city : l’un des plus connus puisqu’il rejoint la lignée « Simcity ». Le joueur doit aider la communauté d’une ville à réduire ses émissions de gaz à effet de serre tout en veillant au niveau de vie de ses citoyens.

Un joli phénomène qui s’affiche donc sur nos écrans. Il ne reste plus qu’à espérer que son ampleur soit imminente et touche de plus en plus de consciences.

Et vous, connaissez-vous d’autres serious gaming à vocation écologique ?

Étiquettes : , , ,

3 thoughts on “L’interactivité au service de l’écologie”

  1. excellent dit :

    Quel Bonheur! J’ai passe un agr?able moment et une chouette lecture sur votre site internet. See you

  2. Geneviève dit :

    Je travaille avec mes collègues à deux serious games à vocation d’éducation écologique :

    Forestia – il s’agit d’un jeu de simulation sur les forêts, dans lequel le joueur doit gérer une forêt de manière durable, tout en la protégeant contre les incendies de forêt.
    On peut y accéder par ici : http://www.science-en-jeu.ca/forestia

    Les îles Environium et Forestia du monde virtuel dédié aux sciences SCIENCE EN JEU – dans l’île Forestia, les joueurs pourront au fil du temps découvrir des contenus scientifiques et ludiques sur les forêts et leurs habitants. Quant à l’île Environium, on y traitera des métiers de l’environnement à travers des problèmes environnementaux que les joueurs devront contribuer à régler. On entre dans SCIENCE EN JEU par ici : http://www.science-en-jeu.ca.

    Le jeu Enercities est aussi susceptible de vous intéresser : http://www.enercities.eu/.

    Merci pour cet article qui m’a fait découvrir avec plaisir votre blogue : je l’ajoute à mes lectures!

  3. Simon Vimeux dit :

    Bonjour,
    Le temps n’est plus à l’homme qui domine l’homme, son frère.

    Si les méchants croissent comme l’herbe, Si tous ceux qui font le mal fleurissent, C’est pour être anéantis à jamais.

    je me permet de vous contacter afin de porter à votre connaissance, ce site : http://www.lelivredevie.com et aussi celui-ci :http://pagesperso-orange.fr/metaphysique/666/
    j’espère que la lecture de ce livre vous apportera au moins autant de plaisir qu’à moi …
    Le royaume des cieux est proche.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×