La maison passive : une réponse au réchauffement de la planète

0 Flares 0 Flares ×

Depuis les chocs pétroliers survenus dans les années 80, des mesures énergétiques ont été établies en matière d’habitation comme l’instauration de normes d’isolation plus strictes afin de diminuer les coûts de chauffage. C’est en Allemagne que le concept de la maison passive a émergé. Pour répondre à l’augmentation du prix du pétrole, les recherches ont abouti à la première maison passive qui fut construite en 1997 dans le nord de l’Allemagne. Quels sont les avantages à vivre dans ce type d’habitation ?

Maison passive

Maison passive


La maison passive permet une réduction de 80% des émissions de C02 par rapport à un logement normal. Sa consommation est de 15 KW par an pour une surface de 1500 m2, c’est ce qui est consommé actuellement pour une maison traditionnelle de 100 m2. Outre ses économies d’énergie, ce type d’habitation nécessite un équipement spécifique :

– Système de cogénération
Il s’.agit d’un moteur thermique alimenté au gaz de ville qui fait tourner une génératrice. Les calories produites lors de la combustion fournissent l’énergie nécessaire pour le chauffage.
http://www.technologies-propres.com/pdf/cogenerationeco.pdf

– Énergie solaire
Les capteurs solaires sont constitués de tubes sous-vides constitués d’une double paroi en verre qui va permettre une isolation thermique. Les rayons du soleil vont être absorbés par ces capteurs, ceux- ci vont redistribuer la chaleur dans toute la maison.

– Système d’isolation
Chaque maison passive doit être équipée d’un système d’isolation de haute qualité avec des fenêtres à triples vitrages ainsi que des murs remplis d’argile pour capter la chaleur.
Une ventilation à double flux est indispensable pour récupérer la chaleur. Le flux sortant va restituer la chaleur au flux rentrant. L’air frais sera alors renouvelé et la chaleur sera répartie dans toutes les pièces.
Les ponts thermiques doivent être isolés par l’extérieur afin qu’il n’y ait pas de gaspillage de chaleur. Un pont thermique est une zone de déperdition thermique, il peut s’agir d’une barre en métal sous une porte en contact direct avec l’extérieur. Moins il y en aura, meilleure sera l’isolation dans une maison passive.

Le coût de construction d’une maison passive est de 10 à 15% plus cher qu’une habitation traditionnelle mais elle permet des économies d’énergie considérables. Ce type d’habitation est donc à la fois écologique et économique. L’avenir est dans la maison passive qui se veut être une réponse au réchauffement de la planète.

MAJ: Modifications suite au commentaire d’un internaute dans les commentaires:
1.- Il faut un besoin de chauffage / rafraîchissement actif du bâtiment inférieur à 15 kWh/m².an
2.- Il faut aussi une étanchéité à l’air soignée: n?? < 0,6 h??. 3.- Le besoin en énergie primaire, qui comprend le chauffage, le rafraîchissement, l'électricité de la ventilation, de l'éclairage et de tous les appareils électro-ménager, doit rester inférieur à 120 kWh/m².an.

5 commentaire(s) pour La maison passive : une réponse au réchauffement de la planète

  1. avatar

    Sagittarius
    9 années ago
    24 août 2009 à 11 h 05 min

    Bonjour,

    C’est bien de vouloir informer, je ne peux que vous encourager à continuer, mais attention aux unités utilisées et aux désignation des valeurs qui doivent rester précises! Cela me soulagerait si vous pouviez corriger.

    1.- Il faut un besoin de chauffage / rafraîchissement actif du bâtiment inférieur à 15 kWh/m².an

    2.- Il faut aussi une étanchéité à l’air soignée: n?? < 0,6 h??.

    3.- Le besoin en énergie primaire, qui comprend le chauffage, le rafraîchissement, l'électricité de la ventilation, de l'éclairage et de tous les appareils électro-ménager, doit rester inférieur à 120 kWh/m².an.

    Bonne continuation.

  2. avatar

    Zoubida
    9 années ago
    24 août 2009 à 15 h 03 min

    Ton blog est super intéressant, merci de mettre à notre disposition autant d’information et bravo!!
    Je viens de m’inscrire à la newsletter

  3. avatar

    Rémy
    9 années ago
    24 août 2009 à 15 h 49 min

    Merci beaucoup ^^

  4. avatar

    Rémy
    9 années ago
    1 septembre 2009 à 18 h 09 min

    Bonsoir. Mes excuses pour la réponse tardive, votre commentaire était dans les spams de mon blog (sympa!).
    Modifs en cours alors ^^

  5. avatar

    Rose
    9 années ago
    2 septembre 2009 à 11 h 41 min

    Merci pour toutes ces infos… D’ailleurs, ça me fait penser au quartier parisien Eden bio (cf. l’article que j’avais rédigé à ce sujet à cette adresse : http://www.e-citizen.com/news/maison-verte/60/eden-bio–un-quartier-ecolo-a-paris)… J’espère alors que des maisons passives vont se développer de plus en plus : ça sera toujours un moyen de préserver la planète !

Laisser votre commentaire ici

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×